Interview de Romuald Yernaux et Kadidia Minté après Aulnoye-Charleville

Retrouvez notre conférence de presse improvisée avec Romuald Yernaux, le coach carolo et son ailière Kadidia Minté après le huitième de finale de Coupe de France entre Aulnoye-Aymeries et Charleville-Mézières (42-80).

Romuald Yernaux, coach de Charleville-Mézières

Pour Romuald Yernaux, ce match était préparé comme un match classique de championnat car le coach de Charleville-Mézières ne voulait pas donner trop d’informations encombrantes aux joueuses le long de la semaine. Bien sûr, leur préparation psychologique était à son maximum pour savoir comment aborder le match (gagner, principalement, mais aussi être sérieuses et respecter l’identité de l’équipe !). Le coach rappelle cependant que les détails sont d’une grande importance, il a pris pour habitude de dire que « ce n’est pas samedi matin qu’il faudra appuyer sur le bouton sérieux pour aborder le match de Lyon ». C’est justement ces fameux détails que l’entraîneur travaille avec son équipe, le long des semaines, sans rien laisser passer, car pour lui-même si le « laisser-aller » est humain, les gens ont tendance à en abuser un peu trop. Il reconnaît donc que son rôle est avant tout de faire des piqûres de rappel, et ainsi de découvrir les nouveaux objectifs durant la saison. Certains aléas ne se maîtrisent pas, certes, et le tirage du prochain tour en fait partie, mais l’équipe reconnaît sa chance de jouer trois compétitions et en garde beaucoup d’humilité, et de sérieux…

Kadidia Minté, Ailière de Charleville-Mezières

À Mondeville pendant trois ans, puis arrivée à Charleville depuis trois ans, Kadidia Minté affiche un large sourire en disant que le « trois » était peut-être son chiffre. Cependant, l’ailière est à l’aise dans son équipe. Malgré la difficulté de la première année, elle a ressenti la dynamique de l’année précédente et veut continuer dans cette lancée. C’est, selon les résultats, un bon début, mais la difficulté supplémentaire de cette année reste la Coupe d’Europe, et les choses sérieuses vont donc commencer dès le 19 janvier, contre Kosice.

Tout est pris au sérieux, étape par étape sans marge sur l’équipe, en suivant les objectifs fixés qui seront « obligatoirement à la hausse ».

Retrouvez les autres vidéos concernant cette rencontre :

Leave a Reply