Fabienne Constant « Les sensations reviennent petit à petit »

Réactions de l’intérieure Fabienne Constant et de son coach Quentin Buffard à l’issue de la victoire de leur équipe d’Arras face aux jeunes joueuses du Centre Fédéral (Insep).

Fabienne Constant – Intérieure d’Arras

C’était un match compliqué mais l’essentiel est là, la victoire est là, c’est tout ce que nous allons retenir. Nous avons vu beaucoup de vidéos du Centre Fédéral, nous avons suivi les autres rencontres avec les autres clubs et on a vu que la plupart du temps les équipes menées de plus de 20 points à la mi-temps puis se faisaient rattraper. Nous étions préparés à cela. Au final, le contraire s’est produit, elles ont mené à la mi-temps et nous avons dû rattraper notre retard pour gagner.

Franchement, c’est une très bonne génération cette année, nous avons vu beaucoup de vidéos d’elles notamment une où Kendra Chery dunk.

Pour ma part, je suis toujours en reprise, je suis entrain de me remettre physiquement. C’est un peu compliqué mais tout va bien je me sens bien. Les sensations reviennent petit à petit, la semaine dernière c’était compliqué mais ce soir beaucoup mieux. Aux entrainements j’ai eu plus de sensations et je pense que ça c’est vu sur le match.

Encore 2, 3 semaines de remises en forme et après je serai prête pour les play-off. Nous jouons toujours le maintien donc c’est compliqué de se projeter sur les play-off. L’objectif principal c’est le maintien. Nous devons gagner, nous n’avons pas le choix, les 3 prochains matchs nous devons gagner !

 

Quentin Buffard – Entraineur

Nous savions que ça serait un match accrocheur, elles avaient gagné la semaine dernière face à Charnay. Nous l’avons vu en première mi-temps, elles nous ont posé quelques problèmes et sur la seconde mi-temps nous avons su répondre pour creuser un petit écart dans le 3e quart-temps et bien finir le match.

Ce sont de jeunes joueuses donc à un moment donné elles vont avoir des temps faibles et c’est ce qui s’est passé. Nos joueuses ont eu un sursaut d’orgueil et ça c’est plutôt bien maintenant il ne faut pas que nous soyons dos au mur pour réagir, il faut réagir tout de suite et ça c’est pendant 40 minutes.

Il y a eu une révolte de la part des joueuses donc cela veut dire qu’il y a une prise de conscience. Nous ne pouvons pas subir, nous avons sortit un peu la boîte à gifle et derrière le public à poussé. Il ne faut pas que ça nous arrive trop souvent car c’est dangereux.

C’est vrai nous avons deux matchs d’avance mais rien n’est fait tant que nous ne sommes pas maintenus. Nous avons deux matchs à domicile et la semaine prochaine nous allons chez le premier invaincu à domicile. Nous verrons comment ça se passe mais nous y allons sans pression et nous allons montrer de quoi nous sommes capables face à un gros du championnat. Nous allons jouer notre chance à fond, je veux faire un match sérieux, un match plein.

Nous avons dans un coin de notre tête le maintien, c’est une certitude. Nous verrons comment se passe la fin de saison.

 

Retrouver l’interview d’après match de Kendra Chéry et Zoé Wadoux et le top 3 d’Arras.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply