Fred Dusart et Valériane Ayayi après la victoire de Villeneuve dans le derby

Le coach Frédéric Dusart et son ailière internationale Valériane Ayayi nous font part de leurs réactions après la victoire de l’ESBVA Lille Métropole à Saint-Amand Hainaut-Basket (61-72).

Fred Dusart, entraîneur de Villeneuve-d’Ascq

Ce qui est bien c’est que notre départ diesel est autant dû aux filles qu’aux coachs. Le temps que nous analysions sur le banc avec Ljuba (Ljubica Drljaca) ce qu’ils faisaient, comment ils alternaient leur défense. Après nous avons proposé deux ou trois trucs aux filles qui sont venus.

Je pense que les filles se sont aussi un peu libérées et sont un peu habituées à ce type de défense.

Mais c’est clair que la volonté du Hainaut de casser notre rythme a bien fonctionné sur le départ. Et puis je pense que notre performance défensive du 2e quart-temps a fait que nous avons retrouvé notre rythme.

Quand on ne trouve pas de solution offensive, il faut d’abord défendre. Et là nous avons eu les deux sur le 2e quart-temps : on a augmenté notre défense et on a trouvé les solutions offensives. Avec une Jo Gomis qui nous a mis deux ou trois paniers à 3 points un peu libérateurs et elle nous relance vraiment dans le match.

Après en 2e mi-temps, nous avons trouvé, nous avons géré parfaitement notre avance, malgré quelques erreurs. On s’est fait peur sur deux ou trois tirs à 3 points à la fin où on fait des erreurs sur des écrans ou on va aider quand il ne faut pas et on laisse des filles « ouvertes ».

C’est vraiment bien d’être venus gagner ici. Nous démarrons mieux l’année que nous avions démarré la saison, que ce soit en Euroligue ou en Championnat LFB.

On va essayer de continuer. De toute façon, chaque match sera compliqué. L’objectif, c’est de faire mieux sur la deuxième partie du championnat que sur la première pour essayer de se rapprocher du top 4 et avoir l’avantage du terrain pour les quarts de finale du championnat de France.

Nous partons avec un sérieux handicap, donc il va falloir faire des performances à l’extérieur et gagner contre des gros.

Valériane Ayayi, ailière de l’équipe de France

C’était un match difficile.

C’était compliqué parce qu’on savait que c’était dur de venir gagner ici, en plus c’était un derby. Au match aller, nous leur avons mis une petite correction, donc nous savions qu’elles étaient revanchardes.

Je pense que nous avons fait le travail.

Au premier quart-temps, elles ont beaucoup marqué et après nous avons bien défendu. Nous avons resserré la défense, nous avons volé des ballons, nous avons pris des rebonds.

Nous nous sommes mis dans le rythme par la défense. Nous avons couru, nous avons marqué des contre-attaques. C’est ce qui nous a permis de nous lancer.

C’était important pour nous de venir gagner ici.

Je pense que les Z’hurlants faisaient plus de bruit que le public du Hainaut. C’était au top ! Nous étions à domicile, voilà nous allons prendre nos voitures et rentrer chez nous.

On m’avait dit que le derby du Nord était toujours spécial et c’est vrai que franchement j’ai bien aimé.

 

Retrouvez sur ces liens :

Leave a Reply