« Savoir pourquoi Bourges est Bourges » Les coulisses du titre Episode 1

Le Tango Bourges Basket a publié le premier épisode de la web-série #FiertéTango qui relate les coulisses de la saison 2017-18.

Cette saison, ce club mythique a glané le 14e titre de champion de France de son histoire.

Voir l’épisode 2 ➡ Fierté Tango : « La préparation »

Extraits :

Olivier Lafargue, entraîneur

C’est la première rentrée des classes comme on dit, donc on fait toujours attention parce que c’est la première image que l’on va donner. On a essayer de travailler cela en amont avec Jérôme Authier pour qu’on puisse construire cette première séance et ce premier rendez-vous avec l’équipe.

[…]

On s’est donné 3 jours pour essayer de penser à comment on va vivre ensemble. C’est quelque chose qui me paraît important, primordial, qui permet d’éviter certains problèmes qui peuvent survenir. On sait que c’est par des petits problèmes, des petits détails, qu’arrivent souvent les gros problèmes après. Cela permet, dans un moment plutôt décontracté, plutôt sympa, de pouvoir discuter ensemble des choses qu’on a bien aimé et des choses qui ont été compliquées à gérer dans les équipes qu’on a pu connaître. Et du coup on essaie d’anticiper les choses pour arriver à un semblant d’équilibre ou du moins à un consensus de tout le monde dans la manière de vivre et comment on va essayer de pouvoir fonctionner sur l’année hors terrain de basket.

[…]

Savoir ce qu’est le club de Bourges véritablement, qui sont les joueuses qui sont passées, comment cela a été construit, etc.

Je pense que c’est important et nécessaire quand on arrive dans ce club là de savoir pourquoi Bourges est Bourges !

L’important c’est : Qui est-ce que nous on est. C’est notre groupe. Et comment allons nous faire pour que ce groupe là agisse et interagisse de la meilleure manière possible.

On fait outs partie de ce groupe, on a tous envie et intérêt que ce groupe réussisse.

[…]

Comment aimerions-nous que les autres nous perçoivent ? Qu’est ce qu’on aimerait que les gens disent de nous ? C’est ça l’idée.

Nous avons fait un petit tour, un petit jeu pour que chacune amène des mots sur ce sentiment et sur les choses qu’elle souhaitait et puis nous avons essayé petit à petit de réduire tous ces mots là pour en tirer la quintessence : Les 5 mots qui allaient, nous l’espérions, nous représenter.

Avez-vous apprécié cet article ? Notez-le :
[Total: 1 Average: 5]

Leave a Reply