Réactions suite à la défaite de Villeneuve-d’Ascq face à Bourges en Euroligue

Le coach de Villeneuve d’Ascq, Frédéric Dusart, et son intérieure sénégalaise, Mame-Marie Sy-Diop, étaient forcément déçu après la défaite de leur équipe qui a pourtant mené durant les 3/4 du match.

La jeune meneuse berruyère, Ingrid Tanqueray, ses coéquipière ont fait le match qu’il fallait et Bourges peut nourrir des ambitions en Euroligue.

Retrouvez les Highlights du match ESBVA-Bourges

Frédéric Dusart

Encaisser 81 points contre Bourges, c’est tout à fait inacceptable et 29 dans le dernier quart-temps, c’est rédhibitoire.

Nous avons défendu défendu 30 minutes sur 40 et nous avons été en retard sur tout, donc nous avons laissé soit des rebonds, soit des tirs ouverts, soit des un-contre-un ouverts.

Mame-Marie Sy-Diop

Nous n’avons pas joué défensivement comme nous devions jouer, ou comme nous avions joué dernièrement. Nous avons été moins agressives, peut-être par peur de commettre des fautes. Au final, les intérieures, nous avons été beaucoup sanctionnées là dessus.

Nous perdons le match mais ce sont des erreurs que nous allons surement corriger.

Ingrid Tanqueray

On voulait marquer le coup ce soir et je pense que c’est ce que nous avons fait. Nous avons eu un début un peu compliqué, après nous sommes bien revenues et nous avons bien défendu. C’est ce qui a fait la différence à la fin.

Il y a eu des hauts et des bas, ce n’est pas très régulier dans notre basket, mais je pense que c’était un match intense et ce soir nous avons gagné. C’est ce qu’il fallait faire.

Notre objectif est de nous qualifier pour les quarts de finale de l’Euroligue. L’année dernière nous avons échoué aux porte de ces quarts de finale. Clairement l’objectif de Bourges à toujours été celui-là.

L’année dernière, c’était l’une des premières fois où le club n’atteignait pas les quarts, donc cette année nous avons vraiment envie de passer ce cap et on vient aussi à Bourges pour cela. Jouer un quart de finale, cela peut être énorme.

Leave a Reply