Jeu de passes infernal de CHARLEVILLE et conclusion de Kaleena MOSQUEDA-LEWIS

Quand les Flammes Carolo jouent comme ça, on peut dire qu’elles sont véritablement irrésistibles. Kaleena Mosqueda-Lewis à la conclusion d’un jeu de passe incessant.

Découvrez ci-dessous, la vidéo de ce superbe highlight collectif de l’équipe de Charleville-Mézières face à la défense de Saint-Amand :

Vidéo parrainée par Missmatch.

L’action des Flammes Carolo

Dans cette attaque demi-terrain, les mouvements des joueuses de Romuald Yernaux et la manière dont elles font circuler la balle orange sont tout bonnement diaboliques. Amel Bouderra, Haley Peters, Ana Maria Filip et Zofia Hruscakova jouent à la passe à 10 et seule Kaleena Lewis n’a pas encore touché la balle dans cette attaque. Mais ça va venir…

Car oui, en plus de cette circulation de balle épuisante à défendre, Kaleena Mosqueda-Lewis, l’une des meilleures shooteuse du monde, vous assomme à 3 points au terme des 24 secondes. C’en est même écœurant !

Le jeu à l’ardennaise

Ce style de jeu très collectif est la marque de fabrique des Flammes. Et l’on songe aux nombreuses heures d’entraînement nécessaires pour obtenir une telle efficacité. C’est d’ailleurs un sujet que nous avons abordé dans l’interview d’Amel Bouderra à l’issue de ce match entre le Hainaut et Charleville.

Nous avons sélectionné cette action car c’est la plus aboutie de la rencontre, mais il faut bien se rendre compte que la culture du « jeu à la Carolo » ou « à l’ardennaise » (par analogie au jeu à la nantaise dans le football, basé sur la même philosophie) est présente durant tout le match. Et cela nécessite, pour l’adversaire, une grosse dose de concentration pour la défendre sur 40 minutes. De plus, la conclusion de l’action ne se passe pas toujours à l’extérieur. Ce jeu de passes et de mouvements crée aussi des espaces, parfois béants, près du cercle.

Le coup de massue de Kaleena Lewis

Dans ce match, les ardennaises ont fait complètement craquer leur adversaire en fin de 2e quart temps.

A 5 minutes de la mi-temps, les nordistes viennent de revenir 4 points (29-33) de leur adversaire suite à 3 actions payantes ponctuées par Pauline Akonga, Bintou Marizy et Ashley Bruner. C’est alors que débute cette action où les hennuyères sont exemplaires dans leur intensité défensive et ce malgré les redoublements de passes de Charleville. Vous connaissez la suite, ce panier à 3 points à la 24e seconde a de quoi vous mettre un gros coup sur le casque.

S’en suit 5 minutes de ras de marrée offensif des Flammes Carolo : un cinglant 20 à 4 pour en arriver à la mi-temps à 33-53. C’est ce passage qui a scellé la victoire de Charleville. Dans notre entretient avec le coach de Saint-Amand à l’issue de la rencontre, Fabrice Fernandes ne blâme pas ses joueuses outre mesure et loue la qualité de l’adversaire.

En conclusion, je pense que si nous aimons le basket c’est bien-sûr pour les actions individuelles : dribbles, shoots, contres, dunks… mais c’est aussi pour les belles actions collectives. Et sur ce plan, les Flammes Carolo sont une valeur sure de notre championnat. Allez les voir jouer dès que vous le pouvez !

Avez-vous apprécié cet article ? Notez-le :
[Total: 1 Average: 5]

Leave a Reply

Avez-vous un mental d'acier comme les joueuses de LFB ?