Réaction d’Olivier Lafargue après Arras – Landes

oLI

L’entraîneur du Basket Landes, Olivier Lafargue, revient sur la victoire de son équipe à Arras avec un troisième quart-temps particulièrement réussi.

Malgré la difficulté du début du match, la suite fut couronnée de succès. Peu à peu, les joueuses des Landes s’assurent un ticket européen pour l’année prochaine à travers différents objectifs dont les demi-finales du Challenge round. Les futures victoires sont primordiales pour les françaises, malgré le défi qui s’annonce. Un challenge relevé par des adversaires coriaces désirant eux aussi un ticket européen. Les équipes adversaires sont nombreuses et redoutables, certes, mais le travail intense fourni par l’équipe de France devrait la mener à la victoire. Dans tous les cas, Olivier Lafargue nous livre ses pronostiques : Charleville en cinquième position, devant Basket Landes (« on est sûr de finir 6e »), l’avancée du club lyonnais qui semble être une élément prometteur et ambitieux, puis Mondeville ou Nantes…. Ce dont l’entraîneur est certain, c’est que les scores vont être serrés car toutes les équipes se valent. Chacun a ses qualités et ses défauts, la compétition sera alors un combat intense qui risque de surprendre. C’est donc la loi du plus fort qui prime, sans pitié pour les adversaires. Olivier affirme que l’équipe « doit travailler pour être LA plus forte ».

Ce qui surprend d’avantage l’entraîneur, c’est le temps de séparation entre les matchs : après avoir joué tous les trois jours pendant quatre ou cinq mois, il est surprenant d’entreprendre un match par semaine et d’avoir dix jours d’entraînement. Les habitudes ne sont donc plus les mêmes, le rythme de travail à changé. C’est pourtant une des conditions de la saison, indiscutable, à laquelle il faut que les équipes s’habituent.

Basket Landes va encore enchaîner deux matchs, dont un contre Mondeville, puis viendra la semaine d’entraînement qui sera suivie d’une prestation tous les deux jours. C’est donc le lent retour d’un rythme que le club du Basket Landes connait bien, nous espérons qu’elles ne perdront pas leurs bonnes habitudes.

Leave a Reply