Mickael PETIPA « j’ai kiffé coacher ce match là » Aulnoye vs Charnay (68-77) LF2

Réaction très positive de Mickaël Petipa, à l’issue de la rencontre qui a vu la défaite de son équipe l’AS Aulnoye Basket face à l’outsider numéro 1 de la Ligue Féminine 2 cette saison : Le Charnay Basket Bourgogne Sud, sur le score de 68 à 77.

Thibaut Paquit (journaliste) : On s’est régalé vraiment tout au long du match. Est-ce que vous, même avec cette défaite là, vous vous dites « bon, on a fait un bon match, on a tenu tête à cette belle équipe » ?

Mickael Petipa

Je pense qu’on a assisté à un match de haut niveau ce soir à Mandela. Certainement une des plus beaux matchs que j’ai pu coacher ici, depuis que je suis arrivé. Pourtant il y en a eu des beaux matchs.

Voilà, on a su répondre présents dès le début du match, face à une équipe qui ne lâche rien pendant 40 minutes, qui est leader du championnat, ce n’est pas pour rien.

C’est ce que j’ai dit aux filles : je suis fier d’elles, vraiment. On a vraiment tout donné ce soir. On a mené pendant 3 quart-temps ce match. Et puis des matchs d’une telle intensité, avec un tel niveau de jeu, souvent ça se joue un petit peu au talent individuel des joueuses. Et en fin de match, elles ont eu une adresse insolente.

Les tirs étaient ouverts, enfin certains moins que d’autres, mais ils ont une grosse adresse en fin de match. Là où nous, on a continué à se créer des belles opportunités, à bien travailler en attaque, mais à ne pas convertir les tirs ouverts.

Et puis après cela se joue à des petits détails. Le score je le trouve un peu sévère par rapport à la physionomie du match.

Je suis très fier de mes filles, on a fait un gros match. Charnay a fait vraiment un gros match, je les félicite aussi. Ils ont montré un beau jeu. Je pense qu’il y a un paquet d’équipe qui aurait perdu ici, vu la prestation que nous avons pu proposer.

Voilà on tombe contre un gros morceau. J’espère que les filles vont retenir surtout le positif de ce qu’elles ont fait ce soir parce qu’il y vraiment énormément d’éléments de satisfaction. On finit le match en gagnant à l’éval, donc ça prouve aussi que dans le jeu on était bien.

Un peu frustré mais au final très fier des joueuses. On est sur la bonne voie, ça fait vraiment 3 matchs où on monte en intensité et il faudra compter sur nous sur la phase retour.

Thibaut Paquit : Une joueuse qui vous a fait très mal sur la fin, c’est Mélanie Devaux. On est allé la voir, elle a dit qu’elle avait sorti un peu les…

Mickael Petipa : … Les « cojones » ?

Thibaut Paquit : C’est un peu ça, elle n’a pas hésité

Mickael Petipa : Là où ils sont forts, Charnay vraiment je trouve, c’est que… On va prendre l’exemple de Mélanie Devaux : à la mi-temps je crois qu’elle à 0 points. Elle fait un match correct mais voilà. Et on n’a pas l’impression qu’à un moment donné ça l’impacte. Elles va continuer à faire les bons choix. Et voilà, c’est une joueuse de haut niveau, félicitations à elle. Elle nous a fait mal. Bravo à Charnay franchement. Très belle équipe, très beau match. Mais encore une fois, on ne passe pas loin, ça se joue à pas grand chose.

Il y a un moment aussi où on revient bien dans le match, on est à -4. Andra Ionescu fait un très gros passage et elle prend une deuxième anti-sportive, justifiée (la première peut-être un peu moins) qui la sort du match. Cela nous fait mal.

Thibaut Paquit : Vous êtes fier de votre équipe.

Mickael Petipa : Très fier de l’équipe ! Et c’est rare que je dise ça, victoire ou défaite, mais j’ai kiffé coacher ce match là.

Avez-vous apprécié cet article ? Notez-le :
[Total: 1 Average: 5]

Leave a Reply

Avez-vous un mental d'acier comme les joueuses de LFB ?