Soirée de gala contre le Cancer avec Jo Gomis et Laetitia Kamba

Johanne Gomis et Laetitia Kamba ont créé l’association Ensemble partageons le dribble de la vie : Sneakers venant en aide à des personnes touchées directement ou indirectement par le cancer. Leur accompagnement de toute cette saison s’est concrétisé par une soirée de gala organisée au Palacium de Villeneuve d’Ascq.

Johanne Gomis

« Cette année avec Laetitia Kamba, nous avons monté notre association. On s’est occupé et on est venues en aide à des personnes qui sont touchées de près ou de loin par le cancer. Donc nous avons eu tout stade et tout niveau de la maladie.

Nous sommes venues en aide dans le cadre de l’accompagnement et de la prévention par le sport, la démarche nationale aujourd’hui du sport santé. Nous avons voulu aider les gens à se sentir mieux dans leur corps et à les accompagner. Donc il y a un côté évidemment préventif puisque le sport c’est la santé. Mais d’abord notre rôle c’est l’accompagnement, sortir d’un quotidien qui n’est pas toujours simple. Et ce soir c’était l’aboutissement.

Nous avons fait une saison avec eux, à raison de 2 entraînement par semaine et là ce soir c’était le match. On voulait que ce soit drôle, qu’ils passent un bon moment et je pense que cela a été le cas.

Nous avons fait participer les sportifs de la région, nous avons eu la chance d’avoir :

  • Daouda Sow (médaillé aux JO et boxeur de la métropole)
  • Les rugbywomen du LMRCV qui sont, je ne sais pas, 14 fois championnes de France ou un truc comme ça (NDLR : 7 fois championnes de France et 4 fois finalistes)
  • Un international sénégalais : Anthony Gomis, mon cousin rugbyman
  • Et nous avons intégré les basketteuses de l’ESBVA

Ici elles sont chez elles, on a tout un public qui les aime et qui les soutient. Donc elles sont venues aussi montrer leur soutien à cette cause là : Il y avait Marielle Amant, Virginie Bremont, Aminata Konaté, Hélène Jakovljevic et Laetitia Kamba et moi du coup… Plus toute notre équipe de « Sneakers ».

Aujourd’hui le cancer est un vrai problème national. Tout le monde y est confronté ou touché de près ou de loin et nous avions envie de nous rendre utiles et de faire quelque chose. Nous sommes des basketteuses et sans vouloir nous servir de notre statut, nous avons voulu venir en aide par le sport aux gens. Et c’est exactement comme cela que ça s’est passé et cela s’est bien passé.

Nous étions les 2 seules coachs, donc les 2 seules à donner les entraînements, toute l’année, 2 fois par semaine : le lundi soir et le jeudi soir. Il y a eu quelques entraînements qui ont dû être annulés parce que nous n’étions pas sur place : Quand nous entrées dans les 1/4 de finales de la coupe d’Europe, nous jouions le jeudi donc voilà… Autrement, le lundi soir, nous sommes toujours à la maison et le jeudi soir aussi normalement. Donc nous avons pu faire toutes les séances.

Il y a avait quelques séances ici au Palacium. Au départ nous étions plus sur de la remise en forme et du conditionnement donc nous n’étions pas sur un terrain de basket mais dans une salle où nous pouvions faire un peu d’abdos, gainage, ce genre de choses. Et ensuite, petit à petit, nous avons intégré le terrain de basket.

La fédération Française de Basketball a déjà une filière « Sport santé » qui est en place et qui fonctionne. Nous avions envie nous-même de créer un petit trait d’union avec tout ça et faire en sorte qu’on aille vers les gens. Nous sommes allé les chercher, nous avons démarché les associations, les hôpitaux, les médecins.

Ce soir nous voulions récolter des fonds et en reverser l’intégralité à la lutte contre le cancer : une lutte, dirons-nous, plus curative que ce que nous faisons. Dans notre association, Laetitia et moi sommes bénévoles, nous n’avons pas vraiment besoin de moyens. Ici, la ville de Villeneuve d’Ascq nous laisse utiliser le Palacium, cela est le même cas avec le club de l’ESBVA qui nous laisse utiliser le matériel et qui a été très compréhensif depuis le début. Nous n’avons pas besoin de moyens pour faire ce que nous faisons, nous donnons de notre temps et nous le faisons parce que cela nous fait du bien aussi. »

Page Facebook de l’association : Ensemble partageons le dribble de la vie : Sneakers

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Leave a Reply