Evan FOURNIER : interview INTER-VIEW

Nous avons rencontré Evan Fournier avant le début de la saison au complexe de basket indoor Hoops Factory de Lille. Voici (enfin) son INTER-VIEW.

Retranscription de l’interview du shooting guard du Magic d’Orlando :

Evan Fournier

Webasket : Pourquoi avoir choisi le basket ? Et pas le judo ? (NDLR : Les deux parents d’Evan Fournier sont judokas)

Evan Fournier : Mes parents voulaient que je fasse un sport collectif et un sport individuel. Donc j’ai commencé par faire de la natation avec du basket. La natation ne m’a pas plu. J’ai fait du judo très jeune avec mes parents bien-entendu, ensuite je me suis mis au judo en club, ça ne m’a pas plu. J’ai fait de l’athlétisme pendant deux ans, j’ai kiffé ! Mais, il y avait toujours le basket à côté. Et le basket, ça me plaisait de plus en plus et du coup j’ai stoppé (l’athlé).

WB : Tu préfères… Nanterre ou Poitiers ? (Les 2 clubs pros français ou Evan a évolué après sa sortie de l’Insep)

EF : J’ai passé plus de moments forts sur Poitiers.

WB : Quel adversaire t’as le plus impressionné sur un match.

EF : Sur un match ? (Après réflexion) Kevin Durant

WB : Dans le même registre, quel partenaire t’as le plus impressionné sur un match ?

EF : (Sans hésiter) C’était Kenneth Faried : il avait une énergie exceptionnelle. C’était quand je jouais au Nuggets de Denver. Il te transformait la face d’un match juste avec de la défense, du rebond et de la course. C’était incroyable !

WB : Quel est ton meilleur souvenir en NBA ?

EF : Mon meilleur souvenir, c’est :

  • Soit mes play-offs en 2013
  • Soit mon tir au buzzer, pour gagner contre Minnesota (en 2015)

(NDLR : Depuis cette interview réalisée le 30 août 2018, Evan Fournier a grandement développé son côté « clutch » en étant décisif à l’ultime seconde face aux Cavaliers de Cleveland le 5 novembre 2018 et à face aux Pistons de Détroit ce 30 décembre 2018).

WB : Quel est ton meilleur souvenir en Bleu ? (NDLR: Avec l’équipe de France évidemment)

EF : Quand on bat l’Espagne en quart de finale de la Coupe du Monde, chez eux (NDLR : Coupe du Monde FIBA 2014)

WB : Quel est, a contrario, ton pire souvenir de basketteur ?

EF : Quand on perd contre l’Espagne, ici, à Lille, en demi-finale (NDLR : de l’Eurobasket 2015 qui s’est disputé en France au grand stade Pierre Mauroy de Villeneuve-d’Ascq)

WB : Quel est ton sportif préféré en dehors du basket ?

EF : J’aime beaucoup Nadal, j’aime beaucoup Djokovic… Usain Bolt, forcément. Moi, globalement, j’aime les athlètes où tu sens cette gniaque en eux. Tu sens cette envie de gagner. C’est vraiment dans la tête qu’ils font la différences pour moi.

WB : Quelle est ta principale activité en dehors du basketball ?

EF : Se reposer (rires).

WB : Qu’est-ce que tu détestes ?

EF : Un truc que je déteste ? Vous allez dire que je suis fou aussi (rires) ! Je déteste les gens qui font du bruit en mangeant.

Avez-vous apprécié cet article ? Notez-le :
[Total: 1 Average: 5]

Laissez votre commentaire