Emmanuel Coeuret et Amel Bouderra après Charleville-Nantes Rezé (65-58) Open 2016

Conférence de presse avec Emmanuel Coeuret et Amel Bouderra après Charleville-Nantes Rezé (65-58) à l’Open 2016.

Amel Bouderra, Capitaine de Charleville

Oui, il y a de la crispation mais aussi le fait que Nantes soit très bien rentré dedans. Elles ont mis leur shoot, n’ont pas hésité, ne se sont pas posé de questions alors que c’était l’inverse de notre côté. Elles nous ont rendu la tâche très difficile.

Emmanuel Coeuret, Entraîneur de Nantes Rezé

Nous n’étions pas forcément agressifs mais nous mettions nos tirs. Ils ont dû s’adapter. La suite vous la connaissez, manque d’adresse pour nous et une grosse défense chez eux, alors même qu’il leur manque une joueuse jouant un rôle majeur. Nous avons essayé de faire quelque chose qui a mal fonctionné, du moins pas assez. Sincèrement, je suis hyper fier de mon équipe car nous jouons avec un effectif réduit. Elles m’ont bluffé.

Leave a Reply