La colère froide de Quentin Buffard après la défaite d’Arras face au Centre Fédéral

Les demoiselles d’Arras n’ont pas réalisé le match attendu face à l’équipe de l’INSEP pour cette 8e journée de LF2 (défaite 51-58).

Le coach des artésiennes, Quentin Buffard est évidemment déçu et mécontent de la prestation de son équipe et il l’exprime avec beaucoup de calme et de fermeté.

Quentin Buffard, coach d’Arras

Ce soir je pense qu’on peut parler d’une erreur professionnelle, d’une faute professionnelle carrément. Parce qu’on s’est fait dominer dans tous les compartiments du jeu. On n’a pas su réagir, on n’a pas su imposer le tempo du match, face à des jeunes joueuses qui ont du talent et qui ont joué pendant 40 minutes leur carte à fond. Et ce soir on voit le résultat.

Aujourd’hui, nous n’avons rien produit, nous ratons beaucoup trop de choses faciles. On n’est pas du tout intense, pas concentré. Ce soir, il n’y a rien de satisfaisant.

C’est vraiment dommage parce que nous avions vraiment sensibilisé les joueuses depuis quinze jours à la réception de l’INSEP, comme un gros match, comme un match de confirmation pour nous, étant donné qu’on avait gagné le dernier match, à l’extérieur contre Calais.

C’est une grande déception ce soir.

Nous sommes tombés dans leur rythme. Ce que j’avais demandé au début du match, c’était de contrôler le tempo, cela fait quinze jours que je le dis, que je le répète. Les joueuses du Centre Fédéral ne lâcherons rien, elles ne sont pas jugées par rapport à leur défaite, elles sont jugées par leur comportement individuel et ce soir on l’a vu. Chaque joueuse qui rentre apporte quelque chose. Elles ont joué leur carte à fond. Ce soir tout le mérite revient à l’INSEP.

Malheureusement, nous avons été à l’envers du début à la fin. Nous ne gagnons qu’un seul quart temps, donc il faut aussi se remettre en question. Et j’espère dès lundi, vraiment.

Interview réalisée avec la complicité de Michaël Mathon de Planete FM

Retrouvez la réaction du coach de l’INSEP Grégory Halin.

Leave a Reply